Cataracte

Qu'est-ce que la cataracte ?


Le cristallin est une lentille transparente de forte puissance située dans l’œil. Il permet de faire la mise au point (l'accommodation) et de voir net quel que soit la distance chez le sujet dont la vision est normale. La cataracte correspond à une perte de la transparence du cristallin; sa structure change en vieillissant et sa transparence diminue.

L’évolution de la cataracte peut se faire rapidement ou sur plusieurs années. Les principaux symptômes sont une baisse de l’acuité visuelle, des difficultés à la conduite nocturne, une gêne à la lumière accompagnée d’éblouissement et de halos (photophobie). Les informations suivantes au sujet de la cataracte vous sont proposées par les ophtalmologues du centre ophtalmologiques Floréal à Bagnolet (93170).

Comment apparaît la cataracte ?


La cataracte est une pathologie très fréquente chez la personne âgée (présente chez 70% des sujets âgés de 70 ans) et l'opération de la cataracte est l’opération la plus pratiquée en  France (environ 600000 actes/ an en France).

La cataracte peut se manifester également chez les sujets plus jeunes et parfois on peut retrouver certains facteurs favorisants:

  • les facteurs nutritionnels (tabac, alcool, certains déficits nutritionnels),
  • les facteurs liés à l’environnement (exposition aux UV),
  • les pathologies oculaires (diabète, glaucome, myopie, uvéites, chirurgie rétinienne),
  • les cataractes traumatiques
  • les cataractes congénitales

Selon le degré et le site d’opacification du cristallin, on décrit des cataractes nucléaires, corticales, cortico-nucléaires, en cupule postérieure ou des cataractes totales, blanches ou brune.

Comment savoir si je suis atteint de la cataracte ?



A la consultation du centre ophtalmologique Floréal à Bagnolet, votre ophtalmologue vous interroge d’abord sur les facteurs pouvant être à l’origine d’une cataracte : âge, profession, maladie (diabète, glaucome, chirurgies oculaires..), traitements reçus, antécédents oculaires.

L'examen clinique débute par la mesure de l’acuité visuelle pour évaluer la gêne ressentie par le patient. Lors de l’examen en biomicroscopie, votre praticien observera l’opacification du cristallin. Une goutte de collyre mydriatique sera utilisée pour dilater la pupille afin d’avoir un meilleur accès au cristallin, d’examiner le fond d’œil et de rechercher des zones d'opacité du cristallin et leurs répartitions. 

Un examen complet des yeux, avec mesure de la pression intra-oculaire, dilatation pupillaire et fond d'œil, permet d’éliminer d'éventuels maladies associées : glaucome, DMLA, déchirure rétinienne, patholologies maculaires.

Quel traitement pour ma cataracte ?


Une fois le diagnostic de cataracte fait lors de l'examen ophtalmologique, aucun examen complémentaire n'est utile et l’ophtalmologue surveille l'évolution de la cataracte pour décider à quelle date une intervention chirurgicale doit être réalisée. Il tient compte de la gêne visuelle mais également d’autres troubles associés de la vision.

La chirurgie peut être envisagée dans 3 situations : 

  • Lorsque la fonction visuelle, malgré le port de lunettes adaptées, ne satisfait plus les besoins de la personne et affecte son mode de vie en retentissant sur les activités quotidiennes ou professionnelles.
  • Lorsque la cataracte ne permet à l'ophtalmologue d'examiner le fond d'œil, dans un but diagnostique (recherche de lésions dues au diabète par exemple) ou thérapeutique.
  • En prévention des complications induites par la cataracte (comme le risque de glaucome aigu par fermeture de l’angle par un cristallin qui devient volumineux).

Une fois l'intervention chirurgicale décidée, elle est réalisée par votre chirurgien-ophtalmologue, au bloc opératoire en ambulatoire (vous ressortez le jour même). Dans l'immense majorité des situations, l'opération est réalisée sous anesthésie topique (collyre anesthésiant) associée à une sédation par voie intraveineuse réalisée par un anesthésiste. De façon très exceptionnelle, elle peut être réalisée sous anesthésie générale.

L’intervention se déroule en deux étapes et dure 10 à 15 minutes :

1: L’extraction du cristallin :

Elle est réalisée sous microscope opératoire. Votre chirurgien retire, par une micro incision (comprise entre 1,8 et 2,2 mm), après fragmentation dans l’œil, l’intérieur du cristallin qui est opaque, en gardant l’enveloppe ou plus précisément la capsule qui est restée transparente.

2: La mise en place de l’implant :

L’implant est introduit dans l’œil après avoir été plié ; il se déplie dans le sac capsulaire laissé en place. Le plus souvent, aucun point de suture n'est nécessaire.

Quelles précautions sont nécessaires après la chirurgie de la cataracte ?


Votre oeil sera protégé par un pansement/une coque  pour éviter tout traumatisme oculaire ou d’éventuelles poussières. Il faut garder cette coque 2-3 jours après l’intervention. Vous devez instiller de nombeuses gouttes après l’intervention, en particulier la première semaine; après le traitement se simplifie. Il y a en genéral 2-3 visites de contrôle chez votre ophtalomologue à Bagnolet.

La conduite automobile est impossible la première semaine et la natation est contre-indiquée pendant 1 mois.

Si vos deux yeux doivent être traités, les deux interventions seront espacées d’environ 3 semaines - 1 mois

Pour traiter la cataracte, le seul traitement possible est la chirurgie. Ce traitement est rarement urgent. En l'absence de traitement chirurgical, le cristallin va continuer de s'opacifier, la diminution de la vision se poursuivra et des complications peuvent survenir (glaucome aigu, uveïte, luxation du cristallin, perte totale de la vision).

Les ophtamologues et orthoptistes du centre ophtalmologique Floréal à Bagnolet (93170) prennent en charge tous vos traitements ophtalmologiques, médicaux et chirurgicaux : myopie, hypermétropie, astigmatisme, chirurgie de la cataracte, chirurgie au laser, glaucome ou encore injections intra-vitréennes pour DMLA.

En savoir plus